« – Parlez-moi de vous … – Qu’est-ce que vous voulez entendre pour que j’obtienne le poste ?! »

Nous ne le dirons jamais assez, ce que vous savez sans doute, mais il est toujours bon de le rappeler, lors d’un entretien d’embauche soyez vous-même ! Ne cherchez pas à être quelqu’un d’autre ou la personne que le recruteur a envie d’avoir en face ! D’une manière ou une autre, ce sera un échec !

Beaucoup trop de personnes en recherche d’emploi, se mettent la pression et essaie de montrer le meilleur d’elles-mêmes ou être quelqu’un d’autre. Et par cette attitude elles ne révèlent pas leur vraie personnalité.

Est-ce vraiment la bonne solution ? On peut s’imaginer que la bonne impression que vous aurez faite en n’étant pas vous-même vous fera décrocher le poste.

Oui, mais après ?!… Si finalement votre vraie personnalité, vos affinités ne correspondent pas à l’état d’esprit et la culture de l’entreprise qui vous embauche. Vous allez à l’échec, pour vous, pour votre épanouissement, votre évolution, pour l’image que vous dégagez dans l’entreprise. Alors à quoi bon avoir fait tout ça ?

C’est pourquoi, quelque soit l’envie et la motivation que vous avez à rentrer dans cette entreprise, soyez vous-même, soyez naturel. Vous n’aurez qu’à y gagner. Si vous êtes choisi, c’est pour ce que vous êtes vraiment et cela favorisera votre succès dans l’entreprise. Si vous n’êtes pas choisi c’est que l’entreprise n’était pas faite pour vous !

Il ne faut pas oublier non plus, et c’est ce que je répète constamment à mes clients, que l’enjeu le plus important d’un recrutement n’est pas de votre côté, mais celui du recruteur. Si vous n’êtes pas recruté, vous le serez dans une autre entreprise, à un moment ou l’autre. Ce n’est qu’une question de temps. Alors que le recruteur, son choix est capital. S’il fait une erreur dans le choix de son recrutement, la responsabilité lui sera attribué, ce sera de son fait et non duvotre.

Dans l’absolu, c’est à lui que l’on reprochera son choix du « mauvais recrutement », de son « erreur de casting ». Alors que l’on ne reprochera pas directement à la personne recrutée de ne pas être la bonne personne.

L’impact également d’un mauvais choix de recrutement, reste sur le plan personnel et psychologique. En effet, l’échec est ressenti des deux côtés (embauché et entreprise). Pour certaines personnes, il faut plusieurs mois pour retrouver confiance en soi, parfois se reconstruire et retrouver la motivation de repartir sur les chemins de la recherche d’emploi. Sans compter, qu’il faut souvent justifier l’échec précédent lors d’un nouvel entretien d’embauche.

Aujourd’hui, les donnes ont changées. En effet, la pénurie de profils sur le marché, les changements de mentalités et sociétaux, transforment radicalement les approches de recrutement. Depuis quelque temps, nous entendons parler de « Marque Employeur », de « Marketing du Recrutement », du digital RH … autant de termes qui montrent que la tendance est au pouvoir donné aux candidats et beaucoup moins aux entreprises. Le rapport de force est inversé. C’est le candidat qui choisi de plus en plus et de moins en moins l’entreprise.

Autant d’éléments qui confirment qu’il faut définitivement être soi !

Alors de vous à moi, est-ce que cela vaut vraiment la peine de ne pas montrer sa vraie personnalité lors des entretiens d’embauche ?